Appui aux institutions pour le respect de l’interdictionde fumer dans les lieux publics

Dans le souci d’accroître le niveau de mise en œuvre du décret n°2012-046 portant interdiction de fumer dans les lieux publics et d’ainsi garantir desespaces publics 100% sans tabac, l’Alliance Nationale des Consommateurs et de l’Environnement (ANCE-TOGO) étend ses activités d’appui aux institutions afin que ces dernières respectent les normes en vigueur.

L’équipe du projet de lutte contre le tabagisme de l’ANCE-TOGO et celle du Ministère de la Santé ont, du 02 au 23 Août 2016,effectué des visites d’échanges et de travail danstous les ministères du Togo etplusieurs institutionsde la place telles que la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC) et la Mairie centrale de Lomé.

L’objectif principal de ces visites d’échanges et de travail est d’amener tous les services publics et même privésà respecter la mesure en vigueur portant interdiction de fumer dans les lieux publics.Il s’agit donc dans un premier temps de vérifier sicette mesure est observée par ces institutions et en cas de non respect, leur fournir dans un second temps un appui technique pour les amener à la respecter.

La délégation devait donc entre autres vérifier si les autocollants d’interdiction de fumer dans les lieux publics étaient affichés de façon claire et visible au public dans lesdites institutions à des endroits appropriés conformément à ce que recommandent les textes en vigueur et si les usagers observaient la mesure.Comme constat, on note non seulement l’absence d’affichage d’autocollants d’interdiction de fumer mais aussi la violation de la loi dans plusieurs services visités.

Pour pallier aux lacunes constatées, la délégation a préparé et envoyé à ces institutions un draft de note de servicepour informer les usagers qu’il est strictement interdit de fumer dans les lieux publics. La délégation a aussi recommandé à ces institutions de prendre des sanctions disciplinaires pour dissuader les éventuels contrevenants à la loi.En outre l’ANCE-TOGO a produit et distribué des autocollants d’interdiction de fumer à toutes ces institutions pour affichage.

Pour conclure, il faut noter que l’ANCE-TOGO compte relancer ses activités d’appui sur les bars qui ne respectent jusqu’àprésent la mesure d’interdiction de fumer qu’à 25%.

Ensemble pour des lieux publics 100% sans tabac au Togo. Ensemble pour un environnement sain

À VOIR AUSSI

Séminaire international sur le paquetage neutre en Angleterre

Dans le souci de promouvoir le conditionnement neutre des produits du tabac,  l’International Legal Consortium ...