Atelier de partage d’expérience sur la lutte contre le trafic illicite des espèces de faune et flore au Togo

ANCE-ATTELIER-TALFF2015  DATE :  24 Mars 2015

LIEU : Salle CEDEAO, CASEF, Lomé.

CONTEXTE ET JUSTIFICATION

Le braconnage et le commerce illégal de faune sauvage et des produits de la flore connaissent de nos jours un essor sans précédent  dans le monde et en Afrique en général et en particulier au Togo.

Le trafic d’ivoires est le quatrième plus grand trafic au monde après celui de la drogue, des armes et de l’argent, et représente soixante douze (72) tonnes par an, soit une valeur de soixante deux (62) millions de dollars et l’équivalent de sept mille éléphants tués par an. L’ivoire est très prisé pour les bijoux, les ornements et les sculptures religieuses et est considéré comme un produit de luxe. Au Togo l’ensemble des saisies d’ivoire entre 2013 et 2014 représente 12,5 tonnes soit 3000 Eléphants d’Afrique tués pour une valeur totale d’environ sept milliards cinq cents millions de francs CFA.

TERMES DE REFERENCE

PROGRAMME/AGENDA

RAPPORT

À VOIR AUSSI

Conférence de presse-Suspension de l’exploitation illicite des faux tech au Togo

Contexte et justificationAu Togo, la couverture forestière a diminué de 67% de 1990 à 2013 ...