Accueil > Actualités > Mobilisation des acteurs pour la Lutte contre le trafic illicite des espèces de faune et flore au Togo

Mobilisation des acteurs pour la Lutte contre le trafic illicite des espèces de faune et flore au Togo

L’Alliance Nationale des Consommateurs et de l’Environnement (ANCE-Togo) a organisé le 24 Mars 2015 à la salle CEDEAO au CASEF un atelier de partages d’expériences des acteurs sur le trafic illicite des espèces de faune et de flore au Togo. Cet atelier a réuni une cinquantaine de participants provenant de l’Ambassade de France, du Ministère de l’Environnement et des Ressources Forestières, du Ministère de la   Sécurité et de la Protection Civile,  du Ministère de la Justice, d’INTERPOL Lomé, de l’Office Central de Répression du Trafic Illicite des Drogues et du Blanchiment (OCRTIDB), de la Douane, la Commission de l’Environnement et des changements climatiques de l’Assemblée Nationale des Magistrats, des Organisations Non Gouvernementales (ONG) et des Médias.

La cérémonie d’ouverture a connu la participation de son Excellence  Monsieur l’Ambassadeur de France au Togo, du Secrétaire Général du Ministère de  l’Environnement et des ressources Forestières, de Madame la Présidente de la Commission de l’Environnement et des Changements Climatiques de l’Assemblée Nationale et du Directeur Exécutif de ANCE-Togo. Toutes ces personnes ont présenté des allocutions.

Les travaux ont été marqués par cinq (05) communications qui ont porté respectivement sur :  la problématique liée au commerce des espèces de faune et de flore au Togo (Mme MITCHIKPE Sonia), la gestion des stocks de saisies ( M. BAKAI Hubert), l’évolution des données de saisie des espèces de faunes sauvages au Togo (AGBODJI Kossi), de l’implication des services du Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile dans la lutte contre le trafic de Faune et Flore (Lieutenant AWI Essossimna), la règlementation en vigueur sur la  faune et la flore au Togo : Défis et perspectives (Mme MITCHIKPE Sonia).
Les débats et discussions ont été très riches et édifiants et l’enthousiasme des participants prouve de l’importance accordée aux thématiques abordées. Les débats ont tourné essentiellement autour de la faiblesse de la loi, des ventes aux enchères publiques des saisies effectuées, de la coopération entre les acteurs, de la lutte contre la corruption.

À propos ONG ANCE-TOGO

À VOIR AUSSI

Vote du Budget 2017 : L’ANCE-Togo dénonce la faible contribution des entreprises publiques

Conformément à la Loi organique N°2014-013 du 27 juin 2014 relative aux Lois de Finances, ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *