Accueil > Actualités > TOGO : Appel à la collaboration internationale pour sauver les derniers lamantins du Togo

TOGO : Appel à la collaboration internationale pour sauver les derniers lamantins du Togo

Les derniers lamantins du Togo sont constamment menacés par la pêche pour la viande et le commerce des os de cet espèce qui s’est organisé depuis plusieurs années au Togo.

Le 31/03/2015, la collaboration entre le projet TALFF/ANCE-Togo et les autorités du ministère de la sécurité ont permis d’arrêter un grand trafiquant de lamantins à Dékpoé au Sud du Togo avec plus de 20 crânes et 17 vertèbres de lamantins.

En effet, l’interpellé est de nationalité Togolaise et âgé de 80ans dont 19ans consacré à cette lugubre activité de pêche d’espèces rares était sur le point de vendre les ossements des lamantins constitués de quinze os de mâchoire, d’une quarantaine de vertèbres et d’autres os lorsqu’il fut arrêté à son domicile à Dékpoé une localité située à une soixantaine de kilomètre de Lomé. Cette opération a réussie grâce à la collaboration entre la Direction de la Police Judiciaire et TALFF/ANCE-TOGO.

Interrogé, le prévenu a reconnu les faits mais dit ne pas savoir que cette espèce était intégralement protégée. Et d’ailleurs qu’il s’apprêtait ce soir même à se rendre encore à la pêche pour tuer d’autres lamantins. Il reconnaît avoir vendu la semaine dernière 20 crânes de lamantins à des Maliens.

Il faut noter que l’acte délictuel posé par le suspect est interdit et puni par les articles 87 et 127 du code forestier, 61,62 et 154 de la loi-cadre sur l’environnement. En effet et par application de ces textes sus visé, le suspect encoure une peine d’emprisonnement de 2 ans et une amende de 5 millions F CFA sans compter les dommages et intérêts qui peuvent être prononcés à leur encontre par la juridiction de jugement.

Deux autres pêcheurs de cette même localité ont promis vendre à nos enquêteurs 4 crânes de lamantins. La situation des derniers lamantins du Togo devient très préoccupante et si rien n’est fait, cette espèce risque de disparaître en très peu de temps.

L’ANCE-Togo profite pour lancer un appel pour une collaboration internationale pour sauver les derniers lamantins du Togo. Cette collaboration peut s’effectuer peut s’effectuer sous divers appuis techniques et financiers :

1) Collecte de données/recherches sur la population des lamantins, au Togo ;

2) Education des communautés locales sur l’importance des lamantins et la nécessité de les protéger ;

3) Renforcement des capacités des communautés locales ;

4) Mise en place des comités locaux de suivi (Amis Locaux des Lamantins)

Pour tout commentaire ou désir de collaborer avec nous sur cette initiative, prière contacter EBEH Kodjo Fabrice, directeur ANCE-Togo à ebeh@ancetogo.org

 

À propos ONG ANCE-TOGO

À VOIR AUSSI

ANCE-TOGO plaide pour une meilleure gouvernance des tics

Ce mercredi 15 mars, le monde entier célèbre pour la 34è fois consécutive, la journée ...