Accueil > Actualités > L’ANCE informe les acteurs locaux sur la gouvernance et transparence dans le secteur de l’eau et assainissement

L’ANCE informe les acteurs locaux sur la gouvernance et transparence dans le secteur de l’eau et assainissement

L’ONG de développement durable l’Alliance Nationale des Consommateurs et de l’Environnement du Togo (ANCE-Togo) a organisé une réunion de sensibilisation et d’information à l’intention des Comités Villageoise de développement (CDV), les chefs traditionnels et les acteurs locaux du canton de Goubi (Préfecture de Tchamba) sur la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption dans le secteur d’eau et assainissement.

L’objectif de cette activité de sensibilisation et d’information est de permettre aux acteurs locaux de comprendre les biens fondés de la lutte contre la corruption et la bonne gouvernance dans le secteur en eau afin que l’eau potable pour une meilleure gestion de l’eau au Togo. L’équipe de la gouvernance et la transparence de l’ANCE-Togo a insisté sur la nature plurielle de la corruption dans ce secteur et invite les acteurs locaux à instauré une meilleure approche de gestion de l’eau fondée sur la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption. Les membres de l’ANCE ont constaté qu’au Togo en général, et dans la préfecture de Tchamba, il existe plusieurs projets d’adduction d’eau potable et d’assainissement et qui ont permis de construire des forages et latrines, etc. L’ANCE déplore certaines approches utilisées qui consistent à construire ces ouvrages sans prendre les dispositions pratiques de suivi par les communautés locales, de telle sorte que les ouvrages sont inutilisables après un an. Au Togo, plusieurs forages, latrines, etc ; sont fermés entre 12-20 mois et abandonnés alors même que de tels ouvrages ont coûté une fortune aux bailleurs de fonds. L’équipe de gouvernance et de lutte contre la corruption de l’ANCE-Togo estime que seule une approche intégrant la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption dans le secteur de l’eau et l’assainissement peut permettre l’atteinte des objectifs fixés et in vite tous les acteurs (autorités locales, bailleurs, Etat, communautés bénéficiaires et autres partenaires en développement) à une prise de conscience générale.
L’ANCE-Togo a insisté sur la nécessité pour les communautés locales d’assurer que toute initiative d’investissement dans les secteurs de l’eau et assainissement dans leurs localités ont intégré la gouvernance et la lutte contre la corruption. L’ANCE compte généralisée cette sensibilisation dans plusieurs localités du Togo.


 

 

À propos ONG ANCE-TOGO

À VOIR AUSSI

Vote du Budget 2017 : L’ANCE-Togo dénonce la faible contribution des entreprises publiques

Conformément à la Loi organique N°2014-013 du 27 juin 2014 relative aux Lois de Finances, ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *