Accueil > Actualités > Hygiène et assainissement: L’ANCE au secours des populations de Baguida

Hygiène et assainissement: L’ANCE au secours des populations de Baguida

Avec l’appui de la Banque mondiale et du PGCIT (Ministère de l’environnement du Togo), l’ANCE débute ce mois de mai un projet de lutte contre un insecte dangereux qui pique les communautés locales et donne des boutons rougeâtres sur le corps les empêchant d’accomplir leurs activités courantes dans la journée

Dans la Zone de Baguida située à l’Est dans la banlieue de Lomé, un phénomène étrange d’infestation de vecteurs sévit depuis plusieurs mois. En effet, les populations de cette zone subissent les piqures d’une espèce d’insectes inconnus dans le pays qui font très mal et sont très désagréables et forment des boutons rougeâtres sur la peau.
Pour remédier à ce problème l’ONG ANCE-Togo avec l’appui technique et financier de ces partenaires a initié le Projet intégré de lutte contre l’insecte caractéristique de la zone Baguida et village environnant. Ce projet vise trois objectifs spécifiques qui sont, (1) Réaliser une étude entomologique sur la typologie, la biologie, l’écologie et les conséquences sanitaires des insectes nuisibles qui sévissent dans la zone de Baguida; (2) Réaliser les activités de communication et de sensibilisation pour un changement de comportement favorable à la lutte contre ces insectes nuisibles et (3) Réaliser les activités d’hygiènes et d’assainissement du milieu visant la destruction des insectes nuisibles.

A l’issue du projet, les résultats suivants sont attendus: (i) Une étude entomologique sur la typologie, la biologie, l’écologie et les conséquences sanitaires de ces insectes nuisibles est réalisée ; (ii) Les activités de communication et sensibilisation, pour un changement de comportement favorable à la lutte contre ces insectes nuisibles sont réalisées ; (iii) Les activités d’hygiènes et d’assainissement du milieu sont réalisées.

Notre approche consiste à renforcer les capacités de 30 animateurs locaux qui seront ensuite étroitement associés aux activités de renforcement des autres membres de la communauté et aux activités de sensibilisation dans tous les villages. Ces personnes formées dans la communauté seront en outre associées dans les actions de destruction des insectes adultes avec leurs gites larvaires permettra aux communautés de sortir librement et vaquer à leurs occupations. Ceci permettra une augmentation de leurs revenus.

Ce projet sera mis en œuvre en partenariat avec la Division de l’Assainissement (Ministère de la Santé, l’Université de Lomé et l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS-Togo).

ance-article-baguida-mai-2016

À propos ONG ANCE-TOGO

À VOIR AUSSI

Vote du Budget 2017 : L’ANCE-Togo dénonce la faible contribution des entreprises publiques

Conformément à la Loi organique N°2014-013 du 27 juin 2014 relative aux Lois de Finances, ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *