Accueil > Actualités > ANCE-Togo participe au lancement officiel du projet AMCC+

ANCE-Togo participe au lancement officiel du projet AMCC+

La cérémonie du lancement officiel du projet Alliance Mondiale pour le Changement Climatique (AMCC+) au Togo s’est faite conjointement par le Ministère de l’Environnement et des Ressources Forestières (MERF) et la Délégation de l’Union Européenne au Togo le 14 octobre 2016 à Lomé.
La conférence de lancement du Projet Alliance Mondiale pour le Changement Climatique (AMCC+) au Togo ou Programme d’Appui à la lutte contre le Changement Climatique au Togo – AMCC+, a réuni plusieurs acteurs venus des services étatiques concernés, des ONG de protection de l’environnement notamment l’ANCE-Togo, de la Délégation de l’Union Européenne, des populations bénéficiaires et une cinquantaine de journalistes.

Rappelons que l’objectif général du programme consiste à appuyer le Togo dans la mise en œuvre d’une réponse nationale aux défis posés par les changements climatiques. Les objectifs spécifiques sont d’une part de réduire la vulnérabilité climatique du Togo par des mesures de préservation de la ressource forestière et des sols et d’efficacité énergétique et d’autre part d’améliorer le contexte institutionnel en lien avec les changements climatiques.
Trois résultats sont attendus de ce projet, à savoir (R1) la résilience des populations est augmentée
par une gestion durable, la réhabilitation et la préservation des sols et du couvert forestier; (R2) l’’utilisation de la ressource biomasse et de la filière bois-énergie est rendue plus efficace pour accompagner une transition vers une économie sobre en carbone; et (R3) les capacités des principaux acteurs de la lutte contre le changement climatique sont renforcées, le changement climatique est mieux intégré dans les stratégies nationales et les politiques publiques. Financé par l’Union Européenne à hauteur de 10 millions d’euros; la mise en œuvre de ce projet permettra à terme de réduire les impacts des changements climatiques durement ressentis par les populations vulnérables à travers des projets concrets de terrain, l’amélioration du cadre institutionnel.

En outre, en corrélation avec le lancement de cet important programme, a été lancée officiellement la construction du 4è Lac (bassin d’orage) d’Akodésewa (Lomé). Ces actions se sont déroulées en présence du Commissaire de l’Union Européenne à l’environnement, à la pêche et aux affaires maritimes, M. Karmenu Vella, de l’ambassadeur de l’Union Européenne au Togo, M. Nicolas Matinez Berlanga, de l’ambassadeur d’Allemagne au Togo, M.Volker Berresheim, et du Ministre de l’Environnement et des ressources forestières du Togo, M. André Johnson et plusieurs autres personnalités diplomatiques et politiques. Le bénéficiaire du projet est la ville de Lomé et tous ses habitants. La direction de l’assainissement du ministère de l’agriculture, de l’élevage et de l’hydraulique en est le maitre d’ouvrage mais la réalisation technique a été confiée aux entreprises Groupement EIFFAGE GC/GER pour une durée de 24 mois.

La réunion a connu plusieurs allocutions, dont celles des ambassadeurs de l’UE, d’Allemagne, du Commissaire européen à l’environnement, à la pêche et aux affaires maritimes et du Ministre de l’Environnement et des Ressources Forestières. Ces interventions ont été suivies par la signature de la convention de financement de 10,5 millions d’euro du programme AMCC+ entre l’Union Européenne représentée par l’ambassadeur de l’UE et le gouvernement togolais représenté par le Ministre de l’Environnement et des Ressources Forestières. Plusieurs ambassadeurs de l’UE présents au Togo comme l’Allemagne, l’Espagne, l’Italie et le Représentant de l’Ambassade de France, ont également paraphé le document de la convention et la déclaration sur l’honneur.
La cérémonie a été clôturée par le Ministre de l’Environnement et des Ressources Forestières, représentant du gouvernement.
Le Coordinateur du Projet TALFF à l’ANCE-Togo, M. Akomedi Mensah, s’est dit particulièrement soulagé par la signature de cette convention en raison des impacts négatifs des changements climatiques sur les populations et surtout les populations vulnérables ; il a vivement félicité l’Union Européenne pour ce soutien à l’Etat togolais et souhaité que ce projet connaisse plein succès. Il a enfin rappelé que l’ANCE-Togo qui a participé en tant que société civile à tous les processus de négociation de ce projet, et compte apporter sa contribution pour sa réussite et a invité les autres et en particulier les journalistes a apporté aussi leur soutien au projet à travers le soutien médiatique.

À propos ONG ANCE-TOGO

À VOIR AUSSI

ANCE-TOGO plaide pour une meilleure gouvernance des tics

Ce mercredi 15 mars, le monde entier célèbre pour la 34è fois consécutive, la journée ...