Accueil > Actualités > ANCE-Togo: bilan et meilleurs vœux 2017

ANCE-Togo: bilan et meilleurs vœux 2017

Le temps est comme une rivière qui coule. L’eau ne passe jamais deux fois entre vos pieds. L’année 2016 tire à sa fin et 2017 s’annonce avec ses défis, enjeux et c’est l’heure du bilan. Grâce à vos soutiens respectifs, nous avons atteint une fois encore largement les résultats escomptés et voudrions vous dire un sincère merci.

Notre programme santé a atteint des résultats encourageants dans le domaine de la lutte contre le tabagisme et dans la prévention des drogues

Dans la lutte contre le tabagisme l’appui de l’ANCE-Togo et ses volontaires a porté sur la mise en œuvre de l’interdiction de fumer dans les lieux publics. Au total 623 lieux publics ont été visités et les responsables sensibilisés sur les mesures d’interdiction, dont 113 hôtels, 145 restaurants, 328 bars et 37 autres lieux publics fréquentés par le public. En outre, 527 lieux publics ont été suivis et évalués, dont 117 hôtels, 149 restaurants et 266 bars. Le taux de mise en œuvre de l’interdiction de fumer dans lesdits lieux est en net progrès: sur 117 hôtels, 94 respectent la mesure (80%); Sur 149 restaurants, 119 appliquent la loi (80%), sur 266 bars, 80 observent la mesure (30%). De plus, notre équipe a apporté une assistance technique à 128 détenteurs desdits. Nous avons également donné l’assistance juridique à quinze départements ministériels pour prendre des notes de service sur l’interdiction de fumer dans leur département respectif. En ce qui concerne la prévention des drogues, l’ANCE-Togo a renforcé les capacités de 73 organes de presse et informé environ un million trois cent mille sur les dangers liés aux drogues et les modes de prévention.

Notre programme gouvernance environnementale et la lutte contre le trafic des espèces de faune et flore (projet TALFF), a enregistré en 2016 des résultats encourageants. En effet en un an, 13 opérations d’arrestations ont été effectuées, soit plus d’un trafiquant arrêté par mois. Les 13 opérations ont permis d’arrêter 17 trafiquants d’espèces fauniques dont 10 trafiquants d’ivoire et de saisir au total 164,2 Kg d’ivoire, 03 défenses d’éléphant, 4 objets d’art en ivoire, 1 peau de léopard, 12 dents, 04 têtes et de 15 ossements d’hippopotame, 79,20 Kg d’ailerons de requin, 39 kg de viande de tortue marine, 3 carapaces de tortue marine, 7 Kg d’écailles de pangolin, 26 tortues terrestres vivantes. Sur les 13 trafiquants d’espèces sauvages, 12 soit 92,30% trafiquants dont 8 trafiquants d’ivoire ont été condamnés à des peines maximales de prison, d’amendes, de dommages et intérêts et aux dépens et 1 soit 7,69% déclaré non coupable. Le département juridique a aussi appuyé les plusieurs services étatiques dans l’élaboration des procès verbaux d’arrestation et produit 13 analyses juridiques de cas, 5 fichiers ETIS et 1 fichier Ecomessage. Le projet a en outre généré 120 pièces médiatiques, dont 2 pièces télévision, 2 pièces radio, 57 pièces de presse en ligne et 59 pièces de presse écrites. Notre campagne de lutte contre le bois illicite a également connu des résultats extraordinaires. 5 agents de l’administration ont été limogé, le gouvernement a pris un décret pour interdiction la commercialisation du faux teck ; plusieurs conteneurs de bois illicites ont été arrêtés au port autonome de Lomé.

Enfin notre campagne pour la ratification de la convention de minamata sur le mercure a abouti à la ratification de cette convention par l’Assemblée Nationale le 18 octobre 2016.

Notre programme gouvernance et lutte contre la corruption a également permis de sensibiliser les acteurs sur la gouvernance dans le secteur de l’eau et assainissement et sur les instruments internationaux de lutte contre la corruption. Près de 1,5 millions de personnes ont été sensibilisées, avec près de 100 journalistes mobilisés. La bibliothèque en ligne sur le site Zéro Corruption mise en place par l’ANCE a connu près de 4000 visites dont 2500 au Togo. La célébration de la journée internationale de lutte contre la corruption a permis également de mobiliser plus de 50 journalistes et sensibiliser plus d’un million de personnes sur ce phénomène.

Notre programme eau et assainissement

Ce programme mène actuellement un dur combat contre l’insecte nuisible Diptera: Ceratopogonidae qui ont envahi plus de neuf villages de la zone de Baguida et dont les piqûres font mal, très désagréables et forment des boutons rougeâtres qui démangent plus ou moins longtemps. L’ANCE a sensibilisé près de 800 personnes sur les dangers liés à cet insecte ; nous avons renforcé les capacités des villageois sur les méthodes de lutte contre cet insecte et nous avons réalisé une étude entomologique sur l’insecte et les actions de désinfections vont commencer très bientôt. L’insecte nuisible s’étend sur d’autres localités du sud Togo. Plusieurs facteurs expliquent l’apparition et l’extension de cet insecte et notamment le manque d’hygiène (manque de latrines et d’assainissement de la zone, faiblesse de la gestion durable de l’environnement, etc.). L’ANCE-Togo a lancé un appel international à solidarité pour venir à bout de cet insecte nuisible.

Une action phare de ce programme a consisté aussi aux différentes actions de sensibilisation sur la corruption dans le secteur de l’eau et l’assainissement au Togo. L’ANCE-Togo a réalisé une petite collecte de données qui a prouvé que le taux d’infrastructures d’eau et assainissement inutilisable est très élevé au Togo. Plusieurs forages, latrines publiques, etc ; sont inutilisable entre 6 mois et un an, alors que les besoins en eau deviennent de plus en plus important. Les raisons expliquant ce taux élevé d’infrastructures inutilisables est la corruption très élevée dans le secteur de l’eau et assainissement : la fragilité des équipements utilisés, le manque de rigueur dans le choix des sociétés (maitre d’œuvres et associés), les pourvois et l’inconsistance des contrôles techniques, sont les causes de cette situation. L’ANCE-Togo a sensibilisé les acteurs sur la nécessité de la lutte contre la corruption dans ce secteur pour permettre au Togo d’atteindre les objectifs fixés.

Les perspectives 2017

  1. Renforcer les actions en matière de lutte contre la criminalité sur la faune et la flore au Togo et en Afrique de l’Ouest;
  2. Renforcer les actions de lutte contre la corruption (participation citoyenne, sensibilisation et renforcement des capacités des acteurs; sur les instruments internationaux de lutte, plaidoyer); et appuyer la gouvernance foncière;
  3. Appuyer la mise en œuvre de la loi et des décrets d’application en matière de lutte contre le tabagisme; appuyer la lutte contre le trafic des drogues et l’approche communautaire de lutte contre les drogues;
  4. Gouvernance en eau et assainissement: appui à l’application des textes, lutte contre l’insecte nuisible de Baguida; infrastructures eau et assainissement

Les défis sont donc énormes en 2017, mais avec le soutien de tous, nous atteindront encore les résultats les plus élevés.

Joyeux Noël et Bonne et Heureuse Année 2017 à tous.

À propos ONG ANCE-TOGO

À VOIR AUSSI

Vote du Budget 2017 : L’ANCE-Togo dénonce la faible contribution des entreprises publiques

Conformément à la Loi organique N°2014-013 du 27 juin 2014 relative aux Lois de Finances, ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *