Accueil > Directeur Exécutif

Directeur Exécutif

M. EBEH Kodjo Fabrice est titulaire d’un PhD en droit international de l’environnement, à l’université de Liège en Belgique, d’un Diplôme d’Etudes Supérieures Spécialisées en Droit des Affaires (Université de Lomé, Togo) et d’un Master en Droit International. Il est Directeur Exécutif de l’Alliance Nationale des Consommateurs et de l’Environnement (ANCE-Togo). Il fut successivement Secrétaire Exécutif de l’Alliance pour le Contrôle du Tabac en Afrique (ACTA), Chargé de Cours et Directeur des Etudes Adjoint à l’Institut des Hautes Etudes Commerciales (IAEC, Lomé), Investir Dans l’Humain (IDH, Lomé) et Conseiller Juridique du Bureau d’Etudes et de Gestion des Entreprises (BAGE)..  A la fois juriste d’affaires et juriste de développement, M. EBEH a réalisé plusieurs travaux sur le droit international comparé, le droit africain, et le droit togolais. Il est consultant dans le domaine du droit international et droit comparé de l’environnement (études d’impact environnemental et social, lutte contre le trafic illicite des espèces de faune et flore, gestion durable des ressources naturelles.

En tant que juriste des affaires, M. Ebeh s’est spécialisé dans la lutte contre la fraude fiscale et les évasions fiscales, le blanchiment et la lutte contre la corruption au niveau des entreprises privées. Ses fonctions d’ancien Secrétaire Exécutif de ATCA qui est un réseau africain de plus de 140 organisations membres en Afrique lui ont permis d’acquérir une expertise avérée en matière de réseautage, renforcement des capacités des OSCs et en  mobilisation de ressources. Il a participé au processus de négociation de plusieurs conventions internationales. Parmi ces conventions on peut citer, la convention de Rotterdam sur la procédure de consentement préalable en connaissance de cause applicable à certains produits chimiques et pesticides dangereux qui font l’objet d’un commerce international (convention PIC), la Convention de Stockholm sur les Polluants Organiques Persistants (POP), la Convention d’Aarhus sur l’accès à l’information, la participation du public au processus décisionnel et l’accès à la justice en matière d’environnement, etc.