L’ANCE évalue la mise en œuvre de l’interdiction de fumer dans les lieux publics au Togo

La loi n°2010-017 relative à la production, à la commercialisation, à la consommation des cigarettes et autres produits du tabac et le décret n°2012-046 portant interdiction de fumer dans les lieux publics sont rentrés en vigueur depuis plus de quatre (04) ans et il est nécessaire d’évaluer leur mise en œuvre. C’est l’exercice auquel l’ANCE-Togo et son partenaire CTFK (USA) s’attèlent à travers plusieurs séries d’activités depuis février 2017.

En effet, La loi n°2010-017 relative à la production, à la commercialisation, à la consommation des cigarettes et autres produits du tabac et le décret n°2012-046 portant interdiction de fumer dans les lieux publics, interdisent de fumer dans tous les lieux publics au Togo. Depuis 2009, l’ANCE-Togo et Campaign for Tobacco Free-Kids (USA), collaborent étroitement pour appuyer le ministère de la santé du Togo dans la mise en œuvre de la Convention–Cadre de l’OMS pour la Lutte Anti-Tabac (CCLAT), à travers l’appui à l’adoption de la loi, les décrets d’application, arrêtés et la mise en œuvre des textes.

Afin d’évaluer la mise en œuvre de l’interdiction de fumer dans les lieux publics, l’ANCE-Togo avec l’appui de CTFK a organisé une série d’activités. Les staffs du projet et les volontaires ont bénéficie d’une formation par vidéoconférence sur la méthodologie de la collecte de données. Ensuite l’ANCE a renforcé les capacités de 14 volontaires sur les textes relatifs à l’interdiction de fumer dans les lieux publics au Togo.
Après ces séries de formation, les volontaires se sont joints à l’équipe de l’ANCE pour conduire une étude d’observation sur la mise en œuvre de l’interdiction de fumer dans les lieux publics au Togo. Cette collecte de données à eu lieu dans trois chefs lieux des régions économiques du Togo qui sont Lomé, Atakpamé et Sokodé entre février et mars 2017. Avant le déploiement des volontaires sur le terrain, l’équipe du projet a réalisé une cartographie des lieux publics à visiter en fonction des critères établis avec l’unité de recherche à CTFK afin de faciliter le travail à ces derniers. Une liste des lieux recensés avec leurs adresses par zone fut donc établie.

Aussi, les weekends ont été choisis pour ce travail de collecte de données étant donné que c’est les weekends que les lieux publics (hôtels, restaurants, bars et stations de transports) sont plus fréquentés au Togo. En outre, les horaires des visites ont également été bien définies au préalable et furent de 06H-09H pour les stations de bus ; 10H-12H pour le transport maritime ; 11H-14H pour l’aérogare, 19H-21H pour les restaurants et hôtels et 19H-00H pour les bars. Repartis en petits groupes de deux (2) personnes par zone ou quartier, les volontaires, minus de fiches d’observation, ont minutieusement observé la mise en œuvre de l’interdiction de fumer dans tous les lieux ciblés, conformément aux obligations de la loi togolaise en la matière. Les enquêteurs ont notamment cherché à voir s’il y’a des espaces fumeurs aménagés et s’ils sont conformes à la réglementation en vigueur, si quelqu’un fume un produit du tabac à l’intérieur de ces lieux, s’il y’a dans ces lieux des autocollants d’interdiction de fumer affichés à l’entrée et à l’intérieur et s’ils sont conformes à la loi, s’il y’a des cendriers ou mégots de cigarettes visibles à l’intérieur de ces lieux, etc.
M. Odji Kokou Clément, Chef Département Santé à l’ANCE a indiqué qu’au total plus de trois cent lieux ont été visités dans les trois villes ciblés et les résultats sont de cette sont en cours d’analyse par l’unité de recherche à CTFK et l’équipe de l’ANCE-Togo. Il a vivement félicité notre partenaire CTFK pour son appui constant et durable et indiqué que les résultats seront bientôt disponibles, largement diffusés et seront utilisés pour influencer dans un proche avenir les politiques en la matière au Togo.

 

À VOIR AUSSI

Séminaire international sur le paquetage neutre en Angleterre

Dans le souci de promouvoir le conditionnement neutre des produits du tabac,  l’International Legal Consortium ...

Un commentaire