L’ANCE plaide pour la prise en charge des personnes en relations avec les drogues

Dans le cadre de la Journée mondiale des Nations Unies contre l’Abus et le Trafic des Drogues célébrée chaque 26 Juin et la commémoration de la 5ème édition de la Journée d’Action Mondiale «Soutenez. Ne punissez pas», l’ANCE-Togo a organisé le lundi 26 Juin 2017 à l’hôtel le Merlot, une conférence de presse au profit des acteurs œuvrant dans la prévention et la lutte contre les drogues.

La célébration de la journée internationale Soutenez, ne punissez pas a coïncidé avec la célébration de la journée mondiale de lutte contre les drogues dont le thème est « Ecouter d’abord-Ecouter les enfants et les jeunes est la première étape  afin de les aider à grandir sain et en sécurité ».

Pour marquer ces deux journées, l’ANCE-Togo, en collaboration avec les coalitions communautaires de lutte contre les drogues, a animé une conférence de presse ce 26 juin 2017 à l’Hôtel Merlot à Lomé.  Cette conférence de presse a rassemblé une cinquante de journalistes, plusieurs membres des deux coalitions communautaires d’Agbalepedo et de Kélégougan et deux experts de CADCA venus des USA. Cette conférence de presse a été organisée avec l’appui financier de West Africa Drug Policy Network (WADPN) et de West Africa Civil Society Institute (WACSI). L’objectif est de prévenir et réduire le taux d’usage des drogues en sensibilisant les acteurs sur l’importance d’écouter et de dialoguer avec les enfants et jeunes afin de créer de communautés sûres et sans drogues.

La cérémonie a connu le mot de bienvenue du Directeur Exécutif de l’ANCE-Togo, Dr EBEH Kodjo Fabrice; l’allocution du chef canton de Kélégougan, l’allocution du chef du quartier d’Agbalépédogan, l’allocution du représentant de CADCA (USA) et enfin l’ouverture par Dr EBEH Kodjo Fabrice, Directeur Exécutif de l’ANCE-Togo. Dans son discours d’ouverture, l’orateur a remercié les partenaires pour leur appui financier et souhaiter que cette conférence de presse tienne ses promesses, celles de susciter une meilleure prise en charge des personnes en relations avec les drogues dans notre pays et aussi susciter un grand désir d’écouter les enfants pour permettre une meilleure prévention des drogues au Togo.

La communication du jour a porté sur le thème «Ecouter d’abord-Ecouter les enfants et les jeunes est la première étape  afin de les aider à grandir sain et en sécurité ». Dr EBEH dans sa présentation a d’abord donné un aperçu sur les problèmes des drogues au plan global et au Togo en particulier avant d’aborder le paradigme de base des activités de prévention.

Ainsi, il a expliqué aux participants que non seulement l’abus de drogues n’est pas souvent un choix individuel libre mais le résultat  d’une combinaison de facteurs internes et externes et la prévention requiert des compétences mais aussi que la plupart des enfants et  adolescents n’utiliseront jamais de drogues, ceux qui le feront sont souvent exposés à des facteurs de  vulnérabilités hors de leur contrôle, notamment la pauvreté, un environnement violent, une mauvaise éducation, de mauvaises possibilités d’éducation et bien d’autres encore.

Il a pour finir exhorté les différents acteurs de promouvoir les interventions de prévention, sensibiliser les populations à l’importance de l’écoute bienveillante des enfants et des jeunes par les adultes.

Par cette initiative, l’ANCE-Togo entend non seulement contribuer à la réduction du taux de décès lié à l’usage des drogues et promouvoir une meilleure prise en charge des personnes en relation avec les drogues au Togo, mais aussi et surtout, informer et sensibiliser les acteurs sur l’importance d’écoute aux enfants. Il faut noter que cette rencontre a connu la participation de cinquante-cinq personnes provenant des journalistes, les représentants des ONGs et les communautés à la base.

 

À VOIR AUSSI

ANCE, CNAD ET CADCA renforcent les capacités des coalitions anti-drogues

L’Alliance Nationale des Consommateurs et de l’Environnement (ANCE-Togo) en collaboration avec la Coalition Anti-Drogue des ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *