L’ANCE Togo dévoile l’identité de l’insecte nuisible de Baguida

Le projet intégré de lutte contre l’insecte nuisible retrouvé dans la zone de Baguida et dans les villages environnants, intégré au Projet de Gestion Intégrée des Catastrophes et des Terres (PGICT), piloté par l’ONG ANCE-Togo, a mis en place une opération sanitaire à Baguida qui se poursuit dans les localités. Ce projet, débuté depuis le mois de mai, pour une durée de 6 mois, vole de succès en succès sans obstacle majeur.

L’insecte à l’identité mystérieuse faisait mal depuis des années aux habitants de ce canton et des quartiers environnants. Grâce aux efforts conjoints du ministère de l’environnement et des ressources forestières, de l’ANCE, de la divisions de l’assainissement et de l’hygiène du milieu et du Laboratoire d’Entomologie Appliquée de l’Université de Lomé, chargé de l’étude entomologique, le voile a été levé sur son identité!

L’ANCE-Togo poursuit donc ses activités de lutte contre ce parasite à travers l’organisation de plusieurs séances de sensibilisation dans les localités du projet et le renforcement des capacités des comités locaux en matière d’hygiène et assainissement. La division de l’assainissement et de l’hygiène du milieu et Laboratoire d’Entomologie Appliquée de l’Université de Lomé ont produit le premier draft de rapport démontrant ainsi tout le sérieux du projet.
L’ONG a concentré ses efforts sur deux activités majeures. D’une part, une sensibilisation du grand public, qui a permis de (i) Présenter les différents aspects du sous-projet à la population (les partenaires, les objectifs, les activités, le budget, la responsabilité de la communauté, etc.) ;(ii) Informer, expliquer, sensibiliser la population sur les enjeux environnementaux de l’heure ; (iii)Eveiller la conscience de la population sur la nécessité d’assainir son milieu de vie et la sensibilisation porte a porte qui implique une compréhension et une connaissance généralisées des questions de salubrités et une prise de conscience. D’autre part, une sensibilisation porte à porte, à travers des rencontres et des échanges qui ont permis aux Comité Villageois de Développement (CVD) et Comité de Développement du Quartier (CDV) de mettre sur pied des journées de travaux communautaires afin d’assainir et de rendre leurs environnement sain
Pour les entomologistes, les recherches continuent mais il faut d’ores et déjà noter qu’il s’agit d’un culicoïde, retrouvé dans la zone. Sa présence serait liée à un mauvais système d’assainissement. Il est donc temps d’agir ! Les résultats définitifs seront dévoilés dans les jours à venir.

article3

À VOIR AUSSI

ANCE-TOGO plaide pour une meilleure gouvernance des tics

Ce mercredi 15 mars, le monde entier célèbre pour la 34è fois consécutive, la journée ...