L’ANCE-TOGO propulse le pays en matière de lutte anti-tabac

Dans le but d’assurer une bonne santé à toute la population togolaise, l’Alliance Nationale des Consommateurs et de l’Environnement (ANCE) s’est engagée depuis 2009 dans la lutte contre le tabagisme, facteur commun des maladies non transmissibles. Ses actions ont conduit à l’obtention de résultats probants.

Avec l’appui financier de Campaign for Tobacco-Free Kids (CTFK), l’ANCE a mené en collaboration avec le ministère de la santé plusieurs activités relatives à la lutte contre le tabagisme au Togo. Ces dernières ont conduit à l’obtention d’un arsenal juridique de lutte contre le tabagisme comprenant l’adoption de la loi N°2010-017 du 31/12/2010 relative à la production, à la commercialisation, à la consommation des cigarettes et autres produits du tabac, l’adoption de cinq (5) décrets d’application de cette loi en 2012 et de cinq arrêtés entre 2013 et 2014.

article-tabac-aout2016

L’ANCE a dès lors orienté ses actions sur la vulgarisation des textes adoptés. Elle a poursuivi ses activités traditionnelles de sensibilisation de la population sur les méfaits du tabac, et de renforcement des capacités des acteurs impliqués dans cette lutte. En outre, ANCE a assisté les détenteurs de lieux publics dans la mise en œuvre de l’interdiction de fumer.

Ces actions ont conduit à des résultats très encourageants: plus de 4 millions de togolais sont informés et sensibilisés par tous moyens sur les méfaits du tabac et sur les différents textes anti-tabac en vigueur; 267 fumeurs ont contacté l’ANCE pour solliciter de l’aide au sevrage tabagique.

Dès la mise en œuvre des différents textes en vigueur, on peut noter entre autres:

La disparition des affiches géantes, panneaux publicitaires, voitures et motos des firmes en circulation; plus question de publicité, de promotion et de parrainage des produits du tabac ; parasols et caisses des firmes en voie de disparition.

L’affichage des autocollants d’interdiction de fumer dans les lieux publics (hôtels, restaurants et bars), l’absence des cendriers sur les tables, plus de 73% des hôtels à Lomé appliquent la mesure d’interdiction de fumer dans les lieux publics.

L’aménagement de nouveaux points de vente conformes à la réglementation en vigueur et la présence des avertissements sanitaires en français et en langues nationales sur les paquets de cigarettes.

La situation actuelle de la lutte anti-tabac au togo est très encourageante par rapport au début de la mise de l’interdiction de fumer dans les lieux publics. Consciente que l’application n’est pas encore totalement effective, l’ANCE redouble d’efforts dans ses activités et encourage les forces de l’ordre à s’engager pour faciliter la mise en œuvre des textes en vigueur, ce qui permettra par la suite de garantir une meilleure santé à la population.

À VOIR AUSSI

ANCE-TOGO plaide pour une meilleure gouvernance des tics

Ce mercredi 15 mars, le monde entier célèbre pour la 34è fois consécutive, la journée ...