Lutte contre le Trafic d’Ivoire au Togo|Arrestation de Quatre trafiquants d’ivoire a Dapaong

Le samedi 18 juin 2016, les agents de la Police nationale de Dapaong ont, en collaboration avec les investigateurs de TALFF (Togo Application de la Loi sur la Faune et la Flore), projet porté par l’ANCE-Togo (Alliance Nationale des Consommateurs et de l’Environnement), arrêté quatre trafiquants d’ivoire à Dapaong au Nord du Togo dans la région des Savanes.
Ces derniers se nomment KANGNALE Issaka, TONDJA Kanfiang, DOUTI Bayabdja et MEDISSERI Inoussa, tous de nationalité togolaise.
Ils ont été arrêtés pour trafic illicite de 30 défenses d’éléphant d’un poids total de 40 Kg. Ces trente (30) défenses saisies correspondent à quinze (15) éléphants tués dans la faune sauvage togolaise.
Cela constitue une atteinte grave à la survie de cette espèce intégralement protégée au Togo. L’éléphant est un animal emblématique menacé d’extinction. Par conséquent, il fait l’objet d’une protection renforcée. Ainsi, son abattage, sa détention, son transport et sa commercialisation sans autorisation sont formellement interdits et punis par les articles 87 et 127 du Code forestier, 61,62 et 154 de la Loi-cadre sur l’environnement et par les articles 786 et 796 du nouveau Code pénal. En effet, et par application des textes sus visés, les inculpés encourent jusqu’à 2 ans d’emprisonnement et 5 millions de francs CFA d’amende sans compter les dommages et intérêts que peut prononcer la juridiction de jugement.
Après leur arrestation, les mis en cause ont été conduits au Commissariat Central de la Police de Dapaong pour la suite des procédures. Ils seront, après avoir été auditionnés par la Police, présentés au Procureur de la République près le Tribunal de Première Instance de Dapaong pour répondre de leurs actes. Affaire à suivre.

photo_2016-07-08_18-29-56

À VOIR AUSSI

Séminaire international sur le paquetage neutre en Angleterre

Dans le souci de promouvoir le conditionnement neutre des produits du tabac,  l’International Legal Consortium ...