Lutte contre l’exploitation minière abusive

Campagne contre l’exploitation abusive des phosphates au Togo

L’exploitation des phosphates au Togo n’a pas été faite de manière écologiquement rationnelle et cette exploitation a engendré plusieurs dégâts environnementaux sur les sites de l’exploitation. Les conséquences liées à cette exploitation sont très énormes.

Pour résoudre cette question et promouvoir une gestion rationnelle des phosphates au Togo, l’ANCE a entrepris plusieurs activités dont la collecte de données, lobbying et plaidoyer pour promouvoir le cadre législatif et réglementaire pour le contrôle du tabac au Togo.

1. La collecte de données sur les impacts de l’exploitation de phosphates au Togo

La collecte de données à été faite à Hahotoe-Kpogamé et a duré trois mois. Cette collecte de données a permis de réaliser que l’exploitation abusive des phosphates a engendré à la fois des problèmes économiques, sociaux et environnementaux très graves à résoudre.

Lire le Résumé Exécutif de l’étude ICI.

2. Les activités de plaidoyer

L’ANCE a entrepris des activités de lobbying et plaidoyer pour promouvoir le cadre législatif et réglementaire pour le contrôle du tabac au Togo. Plusieurs rencontres ont été organisées par l’ANCE et son partenaire local ASIPTO. Ces deux organisations ont rencontré des autorités togolaises et locales et ont discuté avec ces autorités de la nécessité de promouvoir un cadre propice et la justice environnementale. Parmi les autorités rencontrées on peut mentionner le Ministère de l’énergie et des mines, certains parlementaires et d’autres organisations de la société civile.

Toutes ces activités de lobbying ont permis d’obtenir quelques résultats tels que le début de la construction de quelques infrastructures dans les villages concernés par l’Etat, mais l’ANCE et ASIPTO estiment que beaucoup d’actions spécifiques restent à réaliser dans la zone pour promouvoir le développement durable de ces localités. Les activités de lobbying se poursuivent donc jusqu’à l’obtention totale des revendications contenues dans un mémorandum élaboré en accord avec les partenaires locaux.

3. Le renforcement des capacités des acteurs locaux

L’ANCE a organisé plusieurs ateliers de renforcement des capacités sur les droits des communautés de base, le droit à un environnement sain, le droit à la santé, le droit au développement local durable, etc. Plus de 1500 représentants des acteurs locaux ont été formés.

ReunionHahotoe28-07-2009 ExploitationMiniereAbusive

4. La mise en réseau des acteurs locaux

L’ANCE a également appuyé la création du réseau d’acteurs locaux dénommé ASIPTO qui est un réseau animé par les acteurs locaux de 15 villages des sites d’exploitation des phosphates. Nous appuyons techniquement et financièrement ASIPTO pour accomplir plusieurs actions de plaidoyer pour l’indemnisation des communautés, la résolution des problèmes sociaux engendrés par l’exploitation des phosphates, l’atténuation des impacts environnementaux, etc.