Respect de l’interdiction de fumer dans les lieux publics: les bars et restaurants reçoivent l’assistance technique de l’ANCE-Togo

L’ONG de développement durable, l’Alliance Nationale des Consommateurs et de l’Environnement (ANCE-TOGO), a organisé en mars 2016 plusieurs campagnes de sensibilisations et de suivi et évaluation de la mise en œuvre des lieux publics sans tabac au Togo.

Du 1er au 25 mars 2016, l’équipe du projet anti-tabac de l’ANCE-Togo avec l’aide de vingt cinq (25) volontaires, répartis en petits groupes, ont effectué dans toute la ville de Lomé une vaste campagne de sensibilisation et de visites porte-à-porte dans les lieux publics (hôtels, restaurants et bars) en vue de suivre et évaluer le niveau de mise en œuvre des dispositions relatives à l’interdiction de fumer dans lesdits lieux. Le décret portant interdiction de fumer dans les lieux publics est entré en vigueur depuis janvier 2013. Munis des fiches d’évaluation, les évaluateurs de l’ANCE-Togo ont pour mission de vérifier si les autocollants d’interdiction de fumer sont affichés, la mesure d’interdiction de fumer est respectée par les clients, les cendriers sont enlevés, les clients ne fument pas dans les chambres, les détenteurs ou gérants de ces lieux font le rappel à l’ordre, des espaces fumeurs sont aménagés dans ces lieux et s’ils sont conformes aux normes en vigueur, etc.

Cette vaste campagne de suivi et évaluation a permis à notre équipe d’atteindre un grand nombre de lieux publics, de sensibiliser une fois de plus les détenteurs desdits lieux sur les méfaits du tabac, l’existence et l’entrée en vigueur des textes relatifs à l’interdiction de fumer, et d’évaluer le niveau de mise en œuvre dudit décret. Après l’analyse des résultats obtenus, l’équipe du projet a constaté que la mise en œuvre du décret est satisfaisante au niveau des hôtels et restaurants. Par contre les résultats sont mitigés au niveau des bars, parce que la plupart sont des lieux ouverts ou semi-ouverts, ce qui rend difficile le contrôle des clients fumeurs ainsi que l’application de cette mesure. Mais malgré tout, le degré de mise en œuvre augmente progressivement dans les bars par suite de nos campagnes et assistances techniques. Au total 398 lieux publics ont été suivis et évalués et les résultats sont respectivement ; 87 sur 117 hôtels ; 109 sur 124 restaurants et 38 sur 157 bars respectent l’interdiction de fumer dans les lieux publics.

 

À VOIR AUSSI

ANCE-TOGO plaide pour une meilleure gouvernance des tics

Ce mercredi 15 mars, le monde entier célèbre pour la 34è fois consécutive, la journée ...