TOGO : Trois trafiquants d’ivoire arrêtés à Lomé

Le Samedi 12 décembre 2015, trois trafiquants d’ivoire ont été interpellés à  Lomé avec en leur possession deux (2) défenses d’éléphant qu’il s’apprêtait à vendre à un client.

En effet, le samedi 12 décembre 2015, l’Office Central de Répression du Trafic Illicite des Drogues et du Blanchiment (OCRTIDB) a, en collaboration avec l’ONG ANCE-TOGO interpellé  les nommés OURO-AKORIKO Safiou, âgé de 50 ans et de Togolais et revendeur de produits congelés à Agoè Zongo, ABIYOLI Eyaba, âgé de 41 ans, Togolais et agent de sécurité à Agoè et BOUTCHOU Saliou, âgé de 34 ans, Togolais et ferrailleur à Adjengré alors qu’ils s’apprêtaient à livrer de deux (02) défenses d’éléphant d’un poids total de 3,20 kg à un client. Ils sont conduits dans les locaux de l’OCRTIDB pour la suite de la procédure.

Selon les premières déclarations des suspects, cette paire de défense d’éléphant viendrait du parc national Fazao-Malfakassa. Ce qui explique alors que malgré les efforts du gouvernement et de la Fondation Franz-Weber (gestionnaire du parc), ce domaine forestier national reste toujours menacé par le braconnage de ces espèces animales en disparition.

Il faut rappeler que l’acte délictuel posé par les suspects est interdit et puni par les articles 87 et 127 du code forestier, 61,62 et 154 de la loi-cadre sur l’environnement. En effet et par application de ces textes, les suspects encourent jusqu’à 2 ans d’emprisonnement et 5 millions F CFA d’amende sans compter les dommages et intérêts que peut prononcer la juridiction de jugement.

CAM00247 CAM00235

À VOIR AUSSI

Séminaire international sur le paquetage neutre en Angleterre

Dans le souci de promouvoir le conditionnement neutre des produits du tabac,  l’International Legal Consortium ...