Togo: UN TRAFIQUANT INTERNATIONAL D’AILERONS DE REQUIN INTERPELLE A LA FRONTIERE TOGO-BENIN

photo_2016-01-15_11-16-34 Les agents de l’Office Central de Répression et du Trafic Illicite des Drogues et du Blanchiment (OCRTIDB) en service au poste frontière de Hilla-Condji ont, en collaboration avec ANCE/TALFF, interpellé un trafiquant de nageoires de Requin.
En effet, le sieur AKASSA Koffi de nationalité Ghanéenne, résidant à Sèmè au Nigéria a été arrêté par les agents de l’OCRTIDB en service au poste frontière de Hilla-Condji pour détention illégale de nageoires de requins d’un poids total de soixante dix-neuf virgule vingt kilogrammes (79,20Kg). L’inculpé a quitté Lagos au Nigéria pour se rendre au Ghana, son pays natal.
Il ressort des premières enquêtes que le nommé AKASSA Koffi exerce l’activité de pêcheur depuis des décennies au port de pêche de Sèmè au Nigéria au mépris des législations nationales et internationales en matière de protection des espèces emblématiques menacées d’extinction. Il a l’habitude de rentrer dans son pays d’origine avec quelques fois des produits de mer notamment les ailerons de requin. Les investigations menées par l’équipe de l’ANCE/Projet TALFF en collaboration avec les forces de sécurité ont permis de maîtriser l’itinéraire du trafiquant et de le localiser alors qu’il tentait de traverser la frontière de Hilla –Condji (Frontière Togo-Bénin) au Sud-Est du Togo.
La détention, la circulation et l’exportation des nageoires de Requin sont interdites et punies par les articles 87 et 127 du code forestier, 61,62 et 154 de la loi-cadre sur l’environnement. En effet et par application de ces textes, l’inculpé encoure jusqu’à 2 ans d’emprisonnement et 5 millions F CFA d’amende sans compter les dommages et intérêts que peut prononcer la juridiction de jugement

À VOIR AUSSI

Séminaire international sur le paquetage neutre en Angleterre

Dans le souci de promouvoir le conditionnement neutre des produits du tabac,  l’International Legal Consortium ...